TRUST, l’interview !

©Crédit photo : Sylvie Bosc - www.sylbmonoeil.com
CONCERT TRUST_11©Sylvie Bosc2017

Trust reprend du service et se produit actuellement sur de nombreuses scènes françaises pour fêter ses 40 ans ! En attendant la sortie d’un nouvel album annoncé pour septembre.

Les 1er et 2 mars derniers, c’est à Montpellier et au Rockstore précisément que le groupe a débuté sa tournée des « petites salles ». Comme au début !

L’occasion pour L’Art-vues d’être allé à la rencontre de Norbert Krief dit Nono, le guitariste et créateur de Trust dans les années 70 avec Bernie Bonvoisin.

 Faire une tournée des petites salles pour votre retour sur scène, c’était une façon de retrouver l’esprit de vos débuts ?
Oui, c’est un choix délibéré que nous avons souhaité pour retrouver cette proximité avec le public. Et comme nous fêtons les 40 ans de Trust cette année, nous avons demandé à notre tourneur de nous trouver des salles dans lesquelles nous avions jouées par le passé. Des jauges entre 500 et 1000 personnes où le public est collé à la scène pour un maximum de complicité et d’échange. Et nous sommes très heureux de ce choix.

Comment s’est prise la décision de remonter sur scène, est-ce le prétexte des 40 ans ?
En fait nous nous sommes croisé avec Bernie l’an dernier en juin sur une terrasse d’un café. Nous avons discuté et nous nous sommes dit « wouaw, l’an prochain (2017) ce sera les 40 ans du groupe, ça fait drôle quand même… ». Naturellement, on s’est posé la question mutuellement de notre actualité et comme tout coïncidait on a décidé de nous lancer dans cette aventure. Après tout on s’est dit, on a 60 piges tous les deux, on en envie de s’amuser donc c’est le moment ou jamais ! Cette tournée, c’est vraiment profiter du moment et partager cela avec le public. Par contre, on ne s’attendait pas à ce que tous les concerts de la tournée soient complets trois mois avant qu’on démarre. Donc ouai, c’est super !

Par la suite, vous serez présents sur certains festivals l’été prochain ?
Parfaitement. Nous allons faire une série de festivals et notamment en juin le festival Hellfest de Clisson (ndlr : dans le 44 près de Nantes) où nous partagerons la scène avec Aérosmith le même soir. Un grand Kiff en perspective. Et puis dans la région, nous serons au Festival de Carcassonne en juillet (ndlr : le 21/07).

Et puis à la fin de l’été, un nouvel album ?
Exactement ! Celui-ci sortira en septembre prochain et je peux déjà vous dire que ce sera un album tel que l’attendent les fans de Trust ! A la différence peut-être de notre précédent album (ndlr : « 13 à table » sortie en 2007) qui ne correspondait pas complètement aux attentes… Je n’en dis pas plus mais vous verrez, ce nouvel album va faire parler !

Actuellement, nous avons 8 titres déjà prêts et cela s’annonce bien.

On imagine qu’avec l’actualité brûlante et ce qui se passe dans le monde, cela doit titiller votre instinct musical et aiguiser le verbe des textes parfois saignants de Bernie Bonvoisin ?
C’est clair ! Il n’y a qu’à allumer la tv ou la radio pour se rendre compte que 40 ans après, pas grand-chose a changé voire au contraire aggravé sur certains aspects… Donc oui, je vous laisse imaginer combien cela nous touche et vous pouvez faire confiance à Bernie pour en faire l’illustration dans ses textes. Les sujets ne manquent pas…

Après la sortie de l’album, vous repartirez à nouveau en tournée ?
Oui dans la foulée de la sortie de l’album en septembre nous reprendrons la route des salles, petites et moyennes. Nous avons également des demandes pour aller jouer à l’étranger.

Les reformations ont le vent en poupe et avec très souvent une énorme attente. Est-ce que c’est aussi le signe d’un manque de renouvellement notamment dans le rock, une forme de nostalgie ?
Je pense que certains groupe ont marqué l’histoire du rock voire sont tout simplement à eux seuls l’histoire du rock d’une certaine façon ! Donc pas étonnant que les Stones ou AC/DC pour ne citer qu’eux, se reforment avec autant d’attentes et de succès en remplissant les stades. Et puis le rock, ce n’est pas si vieux que ça ! Ce n’est pas étonnant que des jeunes écoutent Led Zepellin ou les Stones. Cette musique est intergénérationnelle.

On est content de voir que dans nos concerts, on trouve des gens de notre génération, leurs enfants, les pots des enfants voire les petits enfants !

Parlons de vous, Nono le musicien et guitariste et vos 40 ans de carrière. Vous avez fait du chemin toutes ces années. Le grand public aura retenu d’ailleurs votre présence de longues années comme guitariste de Johnny Hallyday.
Oui en effet. Après la séparation de Trust, j’ai signé un contrat d’un an et demi pour accompagner Johnny et au final je suis resté 8 ans avec lui ! C’était une super expérience et bien évidemment différente que ce que j’avais connu jusque là. Etre à côté d’un artiste comme Johnny, c’est une expérience unique vous vous en doutez. Mais je tenais à ne pas avoir l’étiquette du « guitariste de Johnny » donc j’ai stoppé la collaboration.

Et puis j’aime les nouvelles expériences et découvrir d’autres univers. J’ai ainsi participé à plus d’une centaine d’albums avec des artistes de tout horizon avec lesquels je me suis éclaté. Ce fût très enrichissant !

Ma dernière tournée, c’était en 2015 avec « Autour de la guitare » où j’ai partagé la scène avec des gars fabuleux comme Larry Carlton, Robben Ford, Christopher Cross, Ron Bumblefoot, John Jorgenson, Dan Ar Braz…

Ce n’est pas le moment de parler de cela mais je pense sortir prochainement mon second album solo. Je vous en parle volontiers car c’est un peu spécial… Il s’agit d’une collaboration avec mon fils qui est également musicien et se produit sous le nom de David Sparte. Il vient également de sortir son premier album (ndlr : « Out of the box »). Donc voilà, je suis plutôt heureux d’en parler.

Le témoin se transmet donc !
Mieux que ça ! Lui, il touche à tout et joue de tous les instruments. Moi au final je ne suis que guitariste (rires). Je vis une belle expérience musicale à ses côtés et j’en suis fier. Il m’a composé tous les titres de l’album et il y chante. Il a du talent et je lui souhaite de faire une belle carrière. Il fera certainement quelques premières parties de la tournée de Trust prochainement.

Trust en tournée dans toute la France et cet été à l’occasion de certains festivals (notamment au Festival de Carcassonne le 21 juillet).

LAISSER UN COMMENTAIRE