Entretien avec Philippe Martin pour MEMENTO, un nouveau lieu d’art incontournable dans le Gers

memento

Grâce à la volonté du Conseil Départemental du Gers, un ancien couvent des Carmélites inscrit à l’inventaire des Monuments historiques (anciennes archives départementales de 1950 à 2001) a été transformé en espace d’art contemporain.

Depuis le mois de mai, MEMENTO a été inauguré. Le lieu présente pour sa première exposition « Incident Domestique », un accrochage hors cadre de la collection des Abattoirs – FRAC Midi-Pyrénées. Entretien avec Philippe Martin, Président du Département du Gers.

philippe-martinComment a été décidée la création de MEMENTO ?
Ce projet est né d’une rencontre entre le FRAC/les Abattoirs et le Conseil départemental du Gers. Le FRAC était à la recherche d’un lieu dans le Gers pour exposer ses collections hors les murs, et le Département était propriétaire d’un bâtiment – un ancien Carmel, devenu Archives départementales – inhabité depuis 10 ans et qui ne demandait qu’à renaître.

Ce lieu d’art départemental bénéficie de collaboration avec les Abattoirs-FRAC M-P, sera-t-il ouvert à d’autres formes de collaboration ?
Nous ne nous interdisons rien, mais notre partenariat avec le FRAC débute à peine et nous sommes très heureux de pouvoir bénéficier de ses collections et de présenter au public gersois une série d’œuvres d’art contemporain extrêmement diversifiée, d’une très grande qualité et représentative de la création artistique actuelle.

Est-ce qu’une ligne artistique est définie ou la programmation du lieu est éclectique ?
La ligne artistique que nous nous sommes fixée est précisément celle de l’éclectisme. L’art contemporain est par essence hétéroclite, complexe, mouvant, parfois incorrect. Ce sont toutes ces facettes que nous souhaitons porter à la connaissance du public.

Il y a de votre part une volonté de faire rayonner ce lieu au-delà du département du Gers, est-ce que ce lieu est une ouverture vers un public plus large au moment où notre territoire régional s’est agrandi ? memento-archeNotre premier objectif était de permettre aux gersois et notamment aux plus jeunes de s’ouvrir à l’art contemporain. Le Gers est réputé pour la qualité et la diversité de ses manifestations culturelles (musique, danse, théâtre, cirque actuel…), mais il y avait relativement peu d’offres autour de l’art contemporain.
Nous souhaitions combler ce manque, et le succès est au rendez-vous puisqu’à ce jour près de 2 000 personnes ont visité l’exposition « Incident Domestique » depuis son ouverture le 28 mai dernier.
Bien sûr notre volonté est également d’attirer un public plus large venant de notre grande et belle région. A ce titre, MEMENTO est devenu un lieu de passage incontournable pour l’ensemble des touristes qui visitent Auch.

Quels sont les prochains rdv de Memento dans les mois à venir ?
L’exposition « Incident Domestique » se tient jusqu’au 30 septembre. Vendredi 16 septembre aura lieu un nouvel « apéro-concert » de 18h30 à 20h30 avec le duo jazz ENDLESS.
Nous avons également prévu d’ouvrir le site pour les Journées du Patrimoine, les 17 et 18 septembreprochains. A cette occasion, nous organiserons des visites guidées du bâtiment dans son ensemble, pour présenter des espaces habituellement fermés au public et notamment les anciennes cellules des carmélites ou des anciennes pièces de travail des archives départementales.
La période de fermeture du site, d’octobre à mai 2017 nous permettra de préparer la nouvelle saison et 2ème édition de MEMENTO, qui devrait être tout aussi riche et percutante que la première.

Recueilli par Stéphane Jurand

LAISSER UN COMMENTAIRE